• Un peu de mes nouvelles ..

    J'ai officiellement renoncé à faire preuve de haine envers les pétasses que je déteste.

    Après avoir réfléchi des semaines et des semaines à ce que j'allais leur faire pour me venger d'elles j'ai décidé de ne rien faire, au risque que dieu ne me pardonne pas mais surtout au risque de me voir moi même à leur image, comme une moins que rien et la peur de me retrouver à leur niveau me dit que finalement il faut écouter la voix de la sagesse : la vie se vengera d'elle même pour tout le mal qu'elles ont fait et le fait de les voir chialer devant moi m'a bien aidé à renoncer à ma soif de vengeance.

    Après mon pêtage de câble express, que vous avez raté car mon PC a grillé juste avant les exams, j'ai décidé de prendre quelques jours de vacances pour me remettre de mes émotions et pouvoir rester tranquille à l'abris de tout ce monde que je n'ais pas envie de voir et de ne pas être destabilisée une nouvelle fois avant mon dernier oral prévu ce vendredi.

    Donc je disais .. A trois jours des exams avec tout ce stress, cette pression, ces doutes, ces incertitudes quand à mon avenir, au fric que je n'ais pas et que mes parents refusent de m'avancer pour que je puisse moi même avancer dans la vie et face à ma situation amoureuse incertaine j'ai failli tout lâcher.

    - J'ai commencé par plaquer JM, le pauvre, qui a été tout bouleversé alors qu'il ne m'avait rien fait de spécial à part insister pour que je lui présente mes parents et m'avoir parlé de mariage et de vie de couple stable alors que moi je n'étais pas certaine que ce soit lui le bon et que je ne sais toujours pas mais rassurez vous j'ai réussi à gagner un peu de temps en attendant d'avoir le temps d'y réfléchir parce que pour l'instant ce n'est pas le cas

    - Je me suis défoulée sur mes parents, bin vi fallait pas être au milieu quand j'vais pas bien et pi en rajouter encore plus après ces journées de m**de que je passe et le fait qu'ils refusent de m'aider à avancer dans la vie ce que je ne supporte pas parce que je déteste stagner sur place et ne pas savoir ce que je vais devenir dans quelques mois;

    - et pour terminer j'ai failli ne pas me présenter à mes oraux de lundi, ce qui je pense aurait été la plus vilaine boulette que j'ai pu faire dans ma vie mais heureusement pour moi j'ai été traquée par téléphone par cinq de mes formateurs au moins et mes parents coup de bol étaient en vacances ce jour là et m'ont ammené jusqu'à ma formation. Une fois arrivée là bas ça aurait paru con de faire demi tour quand même donc voilà je les ais passé ces maudits oraux que je redoutais tant.

    Le verdict :

    Premier oral loupé, dossiers foireux et jury totalement anthipathyque malgrè ma politesse et ma maitrise plutôt bonne des dossiers. Après avoir attendu une heure pour passer et être passée la dernière, avoir subi le stress, les déceptions et les pleurs de mes "camarades" de classe je suis sortie de la salle déçue mais j'ai relativisé en me disant que ce n'était que coefficient 2 cette épreuve de malheur à laquelle s'est ajoutée ma poisse légendaire qui me colle à la peau lol

    Deuxième oral quasi parfait, autre jury vraiment extra qui m'a complimenté sur ma prestation et m'a encouragé à continuer mes études.

    Dossier d'inscription envoyé demain à ma future nouvelle école, en espérant être reçue car c'est la seule formation gratuite de ma réguon et il n'y a que 23 places.

    Ce qui me rassure un peu ? le chiffre 23, mon porte bonheur qui ici j'espère ne pas me gourrer est un signe du destin et les signes j'y crois moi.

    Je vous tiens au courant.

    A bientôt les Gens :)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mai 2008 à 18:50
    Ouf...
    Nous voilà rassuré ! Et puis la vie continue ! N'est-ce pas merveilleux ? Les étincelles d'argent, diamantées d'une poussière si fine et précieuse, modèlent un brouillard ressuscité au hasard d'une rencontre délicieuse. Ah ! Que la pensée est belle quand on lui trouve des images. Aimez les jardins, la pluie, les orages, la vague des saisons, le voile d'un sourire, le langage des fleurs, les choses muettes. Toujours, derrière les nuages existera ce même soleil. Balades au grand air, échanges d'idées, convivialité autour d'une bonne table, sont des plaisirs que je vous souhaite. Bien à vous, Isag. Armanny
    2
    Dame Claudia
    Samedi 31 Mai 2008 à 07:42
    Ben on va croiser...
    les doigts pour le 23 ! :D Quant à ta vengeance, je te citerai Renaud "La haine, ça n'apporte rien, pis elle viendra bien assez tôt...", bisous !
    3
    Mercredi 4 Juin 2008 à 10:21
    merci
    pour ton passage chez moi! Bon courage pour la suite! Au fait je suis un 23 février, ;)
    4
    Dimanche 22 Juin 2008 à 19:32
    les nuages
    passés le soleil revient, bonne chance
    5
    Jeudi 1er Janvier 2009 à 23:04
    Youspka ! Déjà 2009 !
    On s’imagine la perle entière d'une rosée, rafraîchissante comme l'éveil d'un jour, où les larmes, aux images d'instants chargés, font briller les rêves de poésie et d'amour... Bien à vous, Isag. Bonne année, bonne santé. Armanny
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :