• ça y est

    j'ai démasqué l'imposteur,

    c'était bien un escroc et si je n'avais pas été méfiance j'aurais été une de ses nombreuses victimes.

    Il est tenace, je doute que mon mail lui fasse peur mais au moins il ne m'aura pas pris pour une conne.

    Je voulais voir jusqu'où il était capable d'aller.. L'escroquerie est pas mal montée mais.. Les détails sont frappants :

    - ce mec m'appelle Monsieur depuis le début alors que je lui ais dit que j'étais une femme,

    - il exige un versement au nom de Western Union (société réputée pour sa fraude et ses nombreuses escroqueries sur internet)

    - le contrat est rédigé dans un français à peine correct, plein de fautes d'orthographes et de phrases mal tournées avec des mots congolais

    - je demande une photo des bébés bulldogs français qu'il veut me soit disant donner, il m'envoi une photo de dalmatiens

    - je lui demande s'il est particulier ou éleveur, il me dit que c'est un particulier.

    - lorsque je lui signale, pour rattraper le coup il m'envoie les photos de plusieurs portées de chiens disponibles. Ce n'est donc pas un particulier à moins qu'une dizaine de ses femelles aient donné naissance en meme temps à des chiots. Ce qui est très peu probable si comme il le dit c'est un particulier. Ce serait donc un éleveur ! Il continue à prétendre le contraire. Très suspect. Soit ces chiens ne sont pas les siens, soit il ment sur son statut.

    Bref.. Avouez que tout ça est quand meme assez gros..

    Après recherche sur internet, c'est confirmé. Ce mec est bien un escroc.



  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Septembre 2007 à 18:51
    Bravo !
    L'homme aux whouaff-whouaff douteux est démasqué ! Il s'est inspiré du nom de la banque en regardant un "Western" au cinéma ! Bravo à vous ! Vous êtes une fine détective ! Comme quoi internet peut être une "Poubelle à arnaques" ! Pauvres chiots, ils doivent souffrir avec lui car ils ne connaît même pas les races qu'il propose ! Pour la photo, il s'est pris les pieds dans un sac ! Bien à vous chère Isag. Armanny
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :